Tiré d'une lettre à soeur Annie Dufour, 1971

 

 

MONTRER LE VISAGE DU CHRIST

EN LE CONTEMPLANT DANS LE PROCHAIN

SOUS TOUTES SES FORMES

 

Le visage du Christ que nous voulons montrer aux hommes n'est autre que le Christ lui-même. Or le Christ en lui-même et dans le prochain prend souvent des apparences déconcertantes : tantôt malade, tantôt pauvre, tantôt condamné de droit commun - C'est le Christ que les hommes, les uns haïssaient, condamnaient et aimaient. Or, pour voir le Christ en toutes ces apparences déconcertantes, il faut la FOI - que Dieu seul peut donner. Vouloir montrer le visage du Christ dans quelqu'une de nos œuvres c'est vouloir la soustraire au mystère du Christ - et en les y mettant toutes nous devons nous attendre à tout.

Laissons le Christ se montrer à qui il veut et comment il veut. Laissons les hommes se débrouiller avec lui.

Vouloir donc montrer le visage du Christ par n'importe quelle de nos œuvres, c'est en réalité vouloir nous faire prendre pour des Christs ses égaux. Le visage du Christ se voit dans la FOI même dans le scandale, car Saint Paul dit bien que la croix est un scandale mais pour ceux qui se perdent parce qu'ils n'ont pas la FOI. Même si nous avons la FOI le Christ nous laisse nous tourmenter alors qu'il n'est pas loin de nous. Souvenez-vous de Madeleine devant ce bandit de voleur enleveur du Corps de son Jésus ! Et si le prétendu avait gardé le silence... C'eût été de sa faute.

Vouloir communiquer l'amour de Jésus par nos propres forces c'est vouloir en faire des actes médiateurs et cela dans l'immédiat. Rappelez vous que "la charité compatissante" de Jésus, s'il en fût jamais, dans la résurrection de Lazare lui détourna à jamais le peuple juif comme tel - mais aujourd'hui ce miracle confirme notre foi en Lui.

 

            Cherchez la FACE de Dieu. Cherchez la toujours - essayez de la trouver là où elle est sûrement : dans le prochain sous toutes ses apparences - quant au prochain ne cherchez pas à l'édifier autrement qu'à travers cette recherche - où vous ne devez pas chercher à l'engager si Dieu lui-même ne l'y appelle pas - il y a l'appel à la 11è comme à la première heure. A nous de répondre présent hic et nunc.

 

On peut ajouter ces "notes" qui sont de la même veine et qui précisent sa pensée :

Là où est le Christ là se trouve son visage et son amour. Or, le Christ se trouve dans le prochain. Si nous voulons trouver le Christ c’est dans le prochain que nous le trouverons, nous… Or cela n’est possible que par la Foi – que le Christ donne. Comme il prend des apparences parfois déconcertantes, il nous faut toujours faire effort, se tourmenter pour le trouver... Rappelez-vous que parmi les disciples, Madeleine devant le Jardinier voleur du Corps de Jésus ! Ainsi donc avec la meilleure intention nous ne pouvons montrer notre Jésus aux hommes, Jésus en nous, car il restera libre de se présenter aux hommes comme il veut et les hommes le prendront selon leurs dispositions intérieures.